Votez pour vos représentants du personnels du 18 au 21 Novembre 2019

Ete 2018, un an après le lancement de Naval Energies et la construction de l'usine d'assemblage des futures hydroliennes à Cherbourg, le Conseil d'Administration de la filiale a décidé, après la position du gouvernement de ne pas soutenir la filière hydrolienne, d'abandonner la technologie. L'usine de Cherbourg n'aura donc pas été activée, Open Hydro à l'origine des hydroliennes (société irlandaise) est placée en liquidation.